L'enseignement de BKS Iyengar

Quelques aspects de son enseignement

1 Le corps comme mandala

« Le corps est mon temple, les asana sont me prières.

Chaque asana vous enseigne l’art du silence

Chaque asana est libre. Diffuser cette liberté partout. »

On peut dire qu’avec Sri BKS Iyengar le langage postural est devenu très clair, très précis. Il y a une clarification des asanas dans les différents groupes et leurs interactions.Cette interaction devient évidente avec la notion de série.  Ainsi il a créé tout  un alphabet postural qui nous permet de comprendre notre sémantique interne.Un des grands axes de cette sémantique est le concept d’alignement qui n’est pas simplement un alignement physique extérieur, mais qui se réfère à l’équanimité (samatva).

Cette compréhension est facilitée par l’utilisation des supports qui permet d’ouvrir la pratique à tout un chacun.C’est un merveilleux cadeau fait à l’homme contemporain où qu’il soit et quoiqu’il fasse d’avoir la possibilité s’il le désire de pouvoir au travers de sa forme corporelle pressentir la Conscience. Ainsi lorsque l’on explore le corps  on explore fondamentalement la vibration de la Conscience.

2 Le verbe précède la parole.

« Pourquoi chanter OM. Om est dans notre propre corps » 

Sri BKS.Iyengar  est bien sûr célèbre pour l’utilisation du langage dans la pédagogie pour décrire les différentes actions. Il s’en sert pour aller de plus en plus près de l’instruction interne qui elle est non-verbale mais vibration et donc mantra.La description de cette vibration interne dans l’action et le mouvement au travers du langage est une autre facette de son génie.

3 Les différentes colorations du mental dans la neutralité.

« Passé et futur sont contenus dans chaque posture.

Le présent c’est la pose parfaite. »

L’exploration des différentes formes d’asana  devient la loupe des différentes attitudes mentales.  Le placement est la clarté de certains espaces dans l’asana qui  permet de rencontrer les antagonismes dans la neutralité.

4 Le corps-mental comme expression du souffle

« Lorsque vous inspirez, c’est le seigneur qui pénètre en vous, lorsque vous expirez  vous vous abandonnez à lui. »

Toutes les asanas sont fondamentalement une exploration des différentes modalités respiratoires. Sri BKS.Iyengar nous a donné les moyens très efficaces (en privilégiant certaines asanas avec support) pour explorer les différents diaphragmes (pelvien thoracique et vocal). La pratique intelligente des asanas est une condition sine qua non pour la compréhension des techniques de pranayama.Là aussi comme pour les asanas il y a une clarification des différentes techniques qui, auparavant, n’étaient décrites que très superficiellement ou pas du tout dans les textes.

Au-delà des différentes techniques, pédagogies  transmises ,  et qui ont influencé la plupart des écoles de yoga contemporaines et guideront les générations à venir mon maitre m’apparaît comme un bhakta qui adorait le suprême dans le corps et  les différentes expressions de la vie. Il avait en lui le feu, la passion et l’absolu et n’enseignait son art qu’à travers eux.  En sa présence on était toujours en état d’urgence, dans le maintenant, qui brûlait les peurs et les hésitations.  Un jour qu’on lui demandait comment il faisait pour rester si longtemps dans une posture il répondit : « vous faites la pose, je suis la pose ».  Derrière ses yeux de braise et ses sourcils en broussaille, il y avait cette question malicieuse.  De quoi as-tu peur ? Qu’est-ce tu risques puisque tu n’es pas le corps-mental.

Christian Pisano
A lire : La Contemplation du Héros. Le Yoga dans la lumière des enseignements de BKS Iyengar et du Shivaïsme du Cachemire de Christian pisano www.anuttara.com

Extrait du dossier paru dans le Journal du Yoga n°154 Oct 2014 (c) 

Veuillez patienter...