Sri Tathata en interview

Une purification du karma collectif

Dans l’état du Kerala en Inde, le sage Sri Tathata fait revivre les « yajnas », ces rituels immémoriaux au feu. Le « Dharmasooya Mahayaga » prévu pour février 2014  a pour but  l’évolution de la conscience humaine. Un million de personnes sont attendues devant le feu sacré. Un nombre important, à la mesure des changements auxquels l’humanité doit faire face. Car de tels rituels s’unissent à la volonté du temps.

Santé Yoga : Sri Tathata, pourquoi organiser un Mahayaga ?
Sri Tathata : Le monde entier traverse une période de transition très particulière. Dans ces moments de grande crise, nous devons être capables de concentrer nos aspirations et nos efforts vers la juste direction. C’est un fait que les êtres humains aujourd’hui empruntent une voie fausse, qui les sépare de la grande course du temps et de son appel au changement. Cette « déconnexion »  et la négativité collective, qui augmente dans des proportions alarmantes, génèrent de grands risques. Le Dharmasooya Mahayaga sera une grande aide pour ceux essayant de traiter de tels défis.
Un Mahayaga est un grand rituel védique composé d’un feu sacré accompagné du chant de mantras védiques très spéciaux.  Cette combinaison a le pouvoir de travailler sur tous les plans de la création, du plan physique aux plans subtils. Ce Mahayaga pourra connecter le plan terrestre et le mental humain à un nouveau courant d’énergie positif et les relier à un niveau de conscience supérieur.  Ceux qui seront capables de connecter leur mental de manière ouverte à ce grand processus connaitront une transformation intérieure bénéfique, tandis que le changement sera plus graduel pour d’autres, mais il ne fait aucun doute que le Dharmasooya Mahayaga aura une forte influence positive sur la pensée et l’action humaine.

Santé Yoga : Les rituels sont menés autour d’Agni, le feu, pourquoi cet élément est-il si fondamental dans le cosmos ?

Sri Tathata: Selon les Rishis de l’Inde Ancienne, Agni est le lien entre les plans physiques et les plans supérieurs de lumière. La forme physique de l’élément feu présente sur l’autel du Mahayaga symbolise la Force de transformation de l’énergie de la Terre. Un grand tapasvin, ou un grand yogi a le pouvoir de connecter l’Agni du rituel avec la source primordiale de création. La volonté primordiale responsable de la création peut se manifester à l’intérieur du feu de l’autel, tout en étant reliée à chaque niveau de la Création, incluant le plan terrestre. La récitation d’hymnes védiques offerts symboliquement au feu, associée aux prières de groupe élève le pouvoir du rituel et sa connexion cosmique. Lors d’un Mahayaga, l’autel du feu fonctionne comme une plateforme cosmique des changements universels.

Santé Yoga : Pourquoi la qualité d’intention des participants est-il si importante ?

Sri Tathata : Les énergies élevées générées par le rituel auront pour effet la transformation d’intentions positives en réalité. C’est pourquoi, si les personnes présentes, et toutes celles qui veulent se joindre, concentrent à l’unisson leur intention sur des idéaux, tel un monde de paix et d’harmonie, ces idées pourront se matérialiser facilement.  Une grande purification du karma collectif est possible si les intentions des participants sont correctement orientées.

Santé Yoga : Est-il possible de s’associer à ce rituel sans être présent ?

Sri Tathata : Sans aucun doute. Les Rishis déclaraient que l’autel de Feu d’un véritable Maha Yaga était comme le centre  de l’univers. Dans le ventre de la mère l’enfant est nourri par le cordon ombilical ; de la même façon, les changements passant à travers le feu de l’autel parviennent jusqu’à tous. De n’importe où dans le monde, il est possible de s’y connecter mentalement, en chantant de longs OM à plusieurs reprises afin d’établir une liaison, puis en restant en silence. Ceux qui se joignent à ce processus ont aussi la possibilité de prier ou d’exprimer des intentions positives pour leurs propres vies, leur famille, la société dans laquelle ils vivent et les nations du monde.

·  Bibliographie :

-  Traduction du Rig Veda, Hymnes au Feu mystique, Sri Aurobindo, Ed. Buchet / Chastel

-  Le Vase sacré, Emile Burnouf, Broché

Pour en savoir plus : www.mahayaga.org

Veuillez patienter...